Je me suis permis de reprendre des textes d’ami(e)s praticien(ne)s,

que je remercie, concernant la crise d'harmonisation pouvant toucher certaines personnes

suite à des séances ou initiations énergétiques.

 

1er texte :

 

On ne saurait parler d'harmonisation sans parler de la crise d' harmonisation.

Il est nécessaire de comprendre comment s’installe la maladie pour comprendre l'harmonisation. 

La maladie commence dans les corps énergétiques, le dernier corps qui est

touché est le corps physique. Lorsque le corps physique est touché, l’être,

pour guérir a souvent besoin de recourir à la médecine, à la chirurgie, aux

médicaments. 

S’il fait en même temps, un travail énergétique sur les causes,

il augmente les chances de retrouver la santé à tous les niveaux. À chaque

inconfort ou maladie, il y a un message à déchiffrer.

Une crise d'harmonisation est une phase de déséquilibre. L’être était habitué aux

densités ou à la souffrance qu’il portait et vit une phase d’ajustement.

On pourrait comparer cela à des rénovations. On enlève les vieux matériaux pour

les remplacer par des neufs.

Certains êtres sont réellement attachés à leur souffrance. Ils résistent au

changement même si c’est pour leur mieux-être. L'intention claire est nécessaire

et importante pour vivre une transformation.

Que peut faire le praticien quand la résistance se manifeste ? Être à l’écoute de

la souffrance qui se cache derrière cette résistance. Cette écoute est

vibratoire car l’être qui la vit, n’est souvent pas conscient de la cause qui

provoque ces résistances. Cela fait partie de ses croyances et de ses

attachements.

Parfois, la souffrance apporte des gains. C'est la seule façon que l'être

connaît pour recevoir la reconnaissance des autres qu'il ne veut pas perdre.

Le praticien par son écoute, accueille cet être dans sa globalité, ce qui lui

permet, de laisser tomber peu à peu ses résistances. Ainsi cet être retrouvera

son autonomie.

Guérir demande une souplesse de l'esprit. Le premier pas est souvent

d'abandonner ses préjugés et de faire la démarche de consulter.

 

2nd texte (par Séverine Bory) 

 

Le travail avec les énergies d' harmonisation, c’est vraiment merveilleux ! Par contre,

suite à plusieurs séances d'harmonisation, on peut se sentir mal.

 C’est ce qu'on appelle crise d' harmonisation, de purification.

 L’énergie met en lumière ce qui a besoin d’être harmonisé, afin de pouvoir le purifier. 

 Durant cette phase de purification, on peut se sentir encore plus mal qu’avant

les séances d'harmonisation.

Ces crises d'harmonisation peuvent se manifester par : grande fatigue, mal être général,

nausées, diarrhée, rhume, stress, angoisses, tristesse, douleurs, vertiges, augmentation

des symptômes ou réapparition de certaines choses que l’on croyait harmonisées…..

 

Ces crises ne durent pas, cela peut être parfois très éprouvant et désagréable

mais ce n’est pas dangereux ! Dans le cas d’une initiation, il faut savoir que

notre taux vibratoire augmente, il faut donc un peu de temps pour que notre

corps et notre canal de Lumière se réadaptent à ce nouveau taux vibratoire !

 

Pour aider à passer ce cap un peu difficile, il est bon de se reposer plus que

d’habitude, de boire en bonne quantité eau, tisanes, de manger sainement en

favorisant légumes et fruits frais… 

Demandez au praticien que vous avez consulté, d'apaiser cette phase difficile.

On passe tous et toutes par-là. Certaines fois, ce sont de très petites crises,

et d’autres fois, des crises très "bousculantes".

Il est important d’être doux et patient avec soi-même, être à l’écoute de son corps

et de son être tout entier.